vendredi 14 septembre 2007

Prières secrètes


Une petite église de province, le 8 septembre 2007









Je sens que ce billet va choquer.





Mais on suit les traces de Sophie Calle avec audace, ou pas.




J'assume complètement mon voyeurisme : n'est-ce pas le concept même de ce blog?





Je visitais récemment une jolie église dans une petite ville de province, lorsque que j'aperçus ce carnet de notes grand ouvert. Forcément une invitation à la lecture.





Une petite note délicieusement surannée, tapée à la machine, expliquait que "les prières rédigées dans ce carnet seront lues par les enfants de choeur " lors de la célébration de la messe.




Ni une ni deux, je me plonge sans le moindre scrupule dans une lecture passionnée de toutes ces prières laissées comme des bouteilles à la mer par les paroissiens.




Beaucoup demandent qu'on leur envoie le bonheur d'avoir un enfant, certains souhaitent que leur travail soit moins pénible, plus lucratif, plus satisfaisant ; d'autres voudraient bien avoir un toit et un job, tout bêtement.




D'autres prières encore, profondément émouvantes, demandent la guérison du corps et de l'âme. L'une d'elles m'a laissée ébranlée au milieu de la nef : "Seigneur, je suis à bout. Donne-moi la force. Je ne peux plus continuer".


Sur la page photographiée, on peut lire, fautes d'orthographe incluses :



"Seigneur soulage ma maman elle a besoin de toi merci"


"Seigneur Jésus je te supplie de nous accorder la joie de recevoir un enfant. Merci pour cette enfant que tu prépares déjà dans mes entrailles Amen"


"Seigneur je te cherche est-ce que tu viendras vers moi"


"Seigneur prend pitié de moi pécheur"


"Seigneur, Dieu tout puissant, Maître de l'Univers, guide nous correctement dans notre vie de tous les jours et prends pitié de nous. Je t'en supplie. AMEN"


"Seigneur, Prière collective pour mon changement de service [...]"


Ici, la photo est coupée et je n'ai pas eu le temps de noter le texte, car l'organiste a débarqué en grande pompe dans l'église, lui-même aussi sonore que son instrument, me laissant juste le temps d'écrire à mon tour une prière dans le carnet.






Maintenant chers lecteurs, je pars pour Berlin, mon avion décolle d'ici quelques heures et je vous promets de vous rassasier de magnifiques interviews... En somme, je m'engage à :


- Réaliser une interview dans l'avion (aller ou retour, selon ce que j'aurai sous la main comme lecteur!)


- Interviewer un(e) Berlinois(e) pur jus


- Faire une interview en allemand! (attention, grand challenge...)






Soyez prêts, comme le dit en allemand ce dessin que j'ai photographié à Berlin en février...




12 commentaires:

Périphérique a dit…

Tsssk. Ce genre de choses n'arriverait jamais dans une mosquee.
Reviens vite de chez les germains, Fräulein.

L'apprentie allemande a dit…

Bonjour! Votre blogue est très intéressant et votre dernier billet a piqué ma curiosité. Vous comprendrez pourquoi en ayant jeter un petit coup d'oeil sur le mien! Au plaisir de vous relire et bon séjour à Berlin!

Roxane Von Allmen a dit…

J'espère n'être jamais allée dans cette église, ça me tuerait si tu avais lu une de mes prières! mais ce billet est de loin mon préféré...


ps: tu as de la chance d'aller à Berlin moi ce sera sans doute pas avant décembre

Roxane Von Allmen a dit…

euh si je t'envoie vite fait mon adresse par mail, tu m'envoies une carte postale?

Maguelonne Heugel a dit…

peripherique : c est vrai, et c est dommage!

apprentie allemande : merci et le tien est plein d esprit aussi!

Roxane : je reconnais bien la ton cote Sophie Calle... :-)

Pauline a dit…

Cet article me fait penser au livre d'or qu'il y a souvent dans les endroits à touristes, etc. J'aime lire ce que les gens pensent, on y apprend beaucoup. Très bon article, c'est aussi mon préféré!

Maguelonne Heugel a dit…

pauline et roxane : moi qui pensais faire scandale avec mon billet! tout le monde l adore! ;-)

c est que mes lecteurs sont aussi voyeurs que moi... on assume!

Merci en tous cas...

Olivia a dit…

hummm... je sais, j'arrives tard... non, moi aussi j'aime bien ce billet!
quoi "scandale"?

mais c'est vrai, je mourrais à l'idée de mettre sur papier mes sentiments, ou "pire", mes prières, pour que quelqu'un puisse les lire.
ainsi je me tais (encore heureux!) sur ce que j'aurais sans doute voulu ecrire moi meme - et c'est mon violon qui en prend en pleine figure le pauvre ;) il doit supporter tout mes chagrins!

non, nous voyeurs? voyons....

sinon, encore bon séjour à Berlin. tu diras bonjour à l'ésprit de on cher lointain oncle Dessau?

Anonyme a dit…

C'est aussi mon article préféré, amusant, poétique et sans le ton un peu trop parisien de certains billets précédents. Bonne continuation, à bientôt
David

Anonyme a dit…

Bonjorno, cequetulis.blogspot.com!
[url=http://viagratetb.pun.pl/ ]Acquistare viagra generico[/url] [url=http://cialisiall.pun.pl/ ]Acquisto cialis in Italia[/url] [url=http://viagraradj.pun.pl/ ]Acquistare viagra in Italia[/url] [url=http://cialisantr.pun.pl/ ]Vendita cialis in Italia[/url] [url=http://viagrarier.pun.pl/ ]Comprare viagra in Italia[/url] [url=http://cialistagh.pun.pl/ ]Compra cialis generico[/url]

halline a dit…

robe de bal boule
robe de bal boule

claireluo a dit…

Margot. Promis, j'arrête (juste une encore), d'ailleurs j'ai des réclamations de Louise. Des envies de petite robe noire comme chez Robe de mariée BodeBo (ici et la) ou chez Nils & Happy to see you ... Cette popeline noire de France Duval-Stalla qui attendait sagement ... Robe mariée voilà donc la robe 12 du Everyday Girls Clothes dont j'ai modifié l'encolure et à laquelle j'ai ajouté un passepoil rose fluo. Bon. Robes mariée